Actualités

De nouvelles fouilles à Meistratzheim

Le 06 novembre 2020

 

Des fouilles archéologiques viennent d’être réalisées à Meistratzheim, « rue Allmendweg » (Alsace, Bas-Rhin), en préalable à la construction d’un lotissement.

Fig. 1 : Photo drone du site de Meistratzheim « rue Allmendweg » après décapage

Plusieurs occupations humaines ont été repérées et permettent de compléter les données archéologiques déjà recueillies sur la commune lors de précédentes fouilles réalisées à proximité, plus au nord, en 2007, 2009 et 2017.

Les périodes de la fin du Néolithique moyen (BORS), du Premier âge du Fer (Hallstatt) et du Second âge du Fer (La Tène) avaient déjà été identifiées sur les parcelles voisines, grâce à de nombreuses structures d’habitat (fosses, fossés, silos, trous de poteau…). Les fouilles menées à « rue Allmendweg » ont permis de mettre au jour d’autres vestiges de ces trois phases chronologiques. Ils se localisent tous dans la moitié nord de la prescription et semblent constituer la limite sud des occupations néolithiques et protohistoriques repérées dans les parcelles voisines.

Les nouvelles fouilles ont également permis de mettre au jour une période encore jamais identifiée dans ce secteur de Meistratzheim, à savoir le Moyen-Âge : une quarantaine de fonds de cabanes (fig.2), quelques fosses et deux puits (figs.3 et 4) ont été découverts dans les deux-tiers sud de la prescription, marquant ainsi la limite nord de cette occupation. Des outils en os et des objets liés au tissage ont été mis au jour dans plusieurs fonds de cabanes, permettant d’interpréter ces derniers comme de possibles ateliers.

Fig. 2 : Photo en plan d’un fond de cabane médiéval après nettoyage

Fig. 3 : Photo du puits 10 après dégagement du cuvelage en grès

Fig. 4 : Photo du puits 03 en cours de fouille : le cuvelage en pierres est apparu à 0,50 m de profondeur sous le niveau de décapage

Les deux puits, de 4 m de profondeur, ont quant à eux livré des restes de bois très bien conservés (piquets, seau et cadres en poutres assemblées qui soutenaient le cuvelage en grès, figs. 5 à 7). Les premières observations faites sur le mobilier lors de la fouille permettent de dater l’occupation médiévale du VIIème au X-XIIème siècles, datation qui sera affinée lors de la post-fouille.

Fig. 5 : Photo du puits 03 en cours de fouille : le cuvelage en pierres repose directement sur un cadre en bois posé au fond du puits, à 4 m sous le niveau de décapage

Fig. 6 : Photo du cadre en bois découvert au fond du puits 03

Fig. 7 : Prélèvement en bloc du cadre en bois du puits 03