Actualités

Une journée d’échange autour des découvertes du site du Camping de Kembs

Le 14 mars 2022

Mardi 1er mars, la société ANTEA-Archéologie a ouvert ses portes à divers intervenants pour une réunion d’échanges autour des premiers résultats livrés par la fouille du site Kembs Camping, rue Paul Bader. Pour rappel, cette fouille importante avait livré, à l’été 2021, une succession de vestiges datés entre le début de la période gallo-romaine et la période mérovingienne, implantés au débouché du pont antique permettant de traverser le Rhin. Parmi ces diverses structures archéologiques, on note plus particulièrement une portion de la plus grande nécropole alsacienne du Bas-Empire dont une partie était dévolue à des auxiliaires germains, des bâtiments d’accueil aux techniques architecturales variées destinés aux dignitaires de l’Empire romain, des entrepôts à caractère militaire dédiés au stockage de marchandises datés du IVe siècle et un riche enclos funéraire mérovingien, dernière demeure d’un haut dignitaire accompagné par son cheval décapité pour son voyage dans l’au-delà.

Plan des vestiges

Étaient présents à cette journée Jean-Jacques. Wolf, ex archéologue départemental du Haut-Rhin ayant réalisé de nombreuses opérations de sondages et de fouilles préventives sur la commune de Kembs, Claude Girardi, membre du Centre de Recherches Archéologiques du Sundgau, Patrick Biellmann, auteur de l’étude monétaire du site et Guillaume Marty, étudiant en histoire et spécialisé dans l’armement militaire du Bas-Empire. L’objectif de cette rencontre était de débattre sur plusieurs points d’achoppements relatifs à l’opération portant sur des données géomorphologiques ou architecturales, mais également de présenter le matériel archéologique issu de la fouille des sépultures. Devant le succès de cette journée, de nouvelles rencontres, au fur-et-à-mesure de l’évolution de la phase de post-fouille, seront engagées.