Actualités

Rendre visible l’invisible

Le 19 avril 2021

L’attention première porte sur l’apparent, sur le visible mis en évidence par la découverte du mobilier archéologique dans son contexte. Mais au-delà du monde perceptible se dissimule l’indiscernable.

Principalement en contexte funéraire, les biens mobiliers archéologiques et les matériaux organiques qui leur sont associés nous révèlent la face cachée d’une culture, nous permettant d'appréhender plus finement les pratiques et les gestes funéraires, le costume, l'aménagement des sépultures, les dépôts et offrandes souvent en matériaux périssables.

Un examen des objets par un spécialiste permet ainsi de déceler la matière organique, minéralisée ou non : textile, cuir animal, empreinte de peau humaine, plumes d’oiseaux, fourrure … Cette expertise repose sur plusieurs niveaux d'observation : à l’œil nu, sous loupe binoculaire et au microscope électronique à balayage.

Antea-archéologie travaille en collaboration avec Fabienne Médard (Anatex) afin d’étudier cet univers à priori invisible. Ces quelques photographies donnent un aperçu des découvertes possibles.

La peau

Peau humaine minéralisée sur un bracelet en alliage cuivreux  - site de Soufflenheim, fouille Antea-Archéologie,  époque protohistorique. Crédit : Antea-archéologie ; F. Médard

 Détail de peau humaine minéralisée sur un bracelet en alliage cuivreux  - site de Soufflenheim, fouille Antea-Archéologie,  époque protohistorique. Crédit : Antea-archéologie ; F. Médard

Peau humaine minéralisée sur un bracelet en alliage cuivreux – site de Pfulgriesheim, fouille Antea-Archéologie, époque protohistorique. Crédit : Antea-archéologie ; F. Médard

Détail de peau humaine minéralisée sur un bracelet en alliage cuivreux – site de Pfulgriesheim, fouille Antea-Archéologie, époque protohistorique. Crédit : Antea-archéologie ; F. Médard

Le cuir

Cuir retrouvé sous la plaque de ceinture en alliage cuivreux – site de Pfulgriesheim, fouille Antea Archéologie, époque protohistorique. Crédit : F. Médard

Détail du cuir retrouvé sous la plaque de ceinture en alliage cuivreux – site de Pfulgriesheim, fouille Antea Archéologie, époque protohistorique. Crédit : F. Médard

Vue dégagée du cuir retrouvé sous la plaque de ceinture en alliage cuivreux – site de Pfulgriesheim, fouille Antea Archéologie, époque protohistorique. Crédit : F. Médard

La fourrure

 Fourrure minéralisée sur un fragment de couteau en fer cassé  - site de Merxheim, fouille Antea-archéologie,  époque mérovingienne. Crédit : F. Médard

Détail de la fourrure minéralisée sur un fragment de couteau en fer cassé  - site de Merxheim, fouille Antea-archéologie,  époque mérovingienne. Crédit : F. Médard

La plume

Plume minéralisée sur une applique quadrangulaire en fer munie de quatre rivets en alliage cuivreux- site de Merxheim, fouille Antea-archéologie, époque mérovingienne –– Crédit : F. Médard 

Plume minéralisée sur une applique quadrangulaire en fer munie de quatre rivets en alliage cuivreux- site de Merxheim, fouille Antea-archéologie, époque mérovingienne –– Crédit : F. Médard

Le tissu

Minéralisation du tissu sur un bracelet an alliage cuivreux – site de Soufflenheim, fouille Antea-archéologie, époque protohistorique –- Crédit : F. Médard