Actualités

Des fours gallo-romains du Bas-Empire

Le 22 juin 2013

L’opération préventive a été conduite en printemps 2013 par Antoine Tenud, suite à un projet de construction d’un lotissement résidentiel. La prescription a porté sur une surface d’environ 1600 m², axés principalement sur la portion centrale de la zone à bâtir.

Les résultats du diagnostic portaient l’attention sur la présence de plusieurs fours gallo-romains, datés du Bas-Empire, ainsi que sur quelques structures en creux protohistoriques.

La fouille n’a pas permis de mettre au jour une zone d’habitat structurée néanmoins, dix fours gallo-romains, ont été mis au jour, ainsi que de très nombreuses fosses et silos. L’occupation du site a pu être sériée en quatre phases.

La phase d’occupation la plus ancienne date du Néolithique moyen (Michelsberg), comprenant plusieurs fonds de fosses et des silos. La fouille de l’un d’entre eux a permis de mettre au jour une inhumation d’un enfant âgé entre neuf mois et un an et demi.

La seconde phase comprend plusieurs fosses et silos datés de La Tène ancienne. La troisième phase a livré des structures de La Tène finale.

Enfin, la dernière phase date de la période du Bas-Empire, pour laquelle dix fours, vraisemblablement domestiques, ont été fouillés, ainsi que de nombreuses fosses et silos.