Actualités

ACTUALITÉ DU COS : Pfulgriesheim ''Hammeracker''

Le 20 avril 2018

La fouille du site de Pfulgriesheim« Hammeracker » (site 4.5) fait partie des opérations archéologiques prescrites dans le cadre du projet d’autoroute du Contournement Ouest de Strasbourg (COS).  La fouille, qui s’est déroulée du 24 janvier au 27 mars 2018, a permis de mettre au jour plusieurs occupations d’époques différentes sur une surface d’un peu plus de deux hectares.

Décapage mécanique du site de Pfulgriesheim

Décapage mécanique du site de Pfulgriesheim

L’occupation la plus ancienne remonte au Néolithique moyen et plus précisément à la culture de Grossgartach (4750 – 4600 av. J.C.). Les structures mises au jour sont de grandes fosses ayant servi à l’extraction de lœss. Elles présentent des plans irréguliers de très grandes dimensions et des profils témoignant de plusieurs épisodes d’exploitation. Même si aucun plan de bâtiment n’a pu être mis en évidence, ces structures indiquent probablement la présencede maisons à proximité.

Quelques siècles plus tard, au cours du Néolithique récent (4000-3400), le site a servi de lieu d’ensilage. Plusieurs structures très profondes, présentant des profils tronconiques ont été découvertes et servaient de fosses de stockage pour les céréales.

Après une période d’abandon, le site est réoccupé à partir de l’âge du Bronze moyen (vers 1600 avant J.C.) jusqu’au début du premier âge du fer (vers 800 avant J.C.). Les différents vestiges mis au jour témoignent d’une forte activité domestiqueet certaines fosses ont livré une quantité de mobilier archéologique très importante.

  Fosse du début du premier âge du fer

Enfin, la dernière occupation date de la fin du second âge du fer (1er siècle avant J.C.) qui semble la mieux structurée du site. Un vaste espace est délimité par un fossé très important conservé sur près de deux mètres de profondeur. L’intérieur de cette enceinte s’est révélé vide de structure de cette période. En revanche, quatre caves et un petit bâtiment sur six poteaux ont été mis au jour à l’extérieur de l’enclos, à quelques mètres à l’est du fossé.

Le mobilier découvert dans ces structures est riche et on peut noter la présence remarquabled’une monnaie, de deux fibules et desfragments de parure en alliage cuivreux, ainsi que des éléments de parure en verre.

Fibule du second âge du fer