Actualités

Oberschaeffolsheim

Le 22 mai 2017

La fouille du site d’Oberschaeffolsheim « Le Muhlberg » s’est déroulée de février à avril 2017. Elle a permis de mettre au jour plus de 500 structures appartenant à trois occupations de périodes différentes.

L’occupation Grossgartach (4800 / 4600 av. J.-C.)

Les vestiges mis au jour indiquent la présence d’un vaste habitat du début du Néolithique moyen. Il s’agit de l’occupation la plus importante sur le site. Même si nous n’avons pas pu mettre en évidence la présence de bâtiment, les structures découvertes montrent une très forte activité domestique. Les structures de cette période sont des fosses ovales ou circulaires de taille allant de 1 à 2 m de diamètre et de grandes fosses polylobées. Ces dernières présentent des plans irréguliers de très grandes dimensions et des profils témoignant de plusieurs épisodes de creusements. On considère que la fonction première de ces structures est l’extraction de lœss.

Le mobilier archéologique est important et est constitué de tessons de céramique, d’outils en os, en silex ou en pierre polie et d’ossements d’animaux.

Les fosses néolithiques ont aussi livré quatre squelettes humains (fig. 1 et 2). Habituellement à cette époque les morts sont inhumés dans de vastes nécropoles pouvant accueillir plus d’une centaine de tombes. Les quatre individus mis au jour à Oberschaeffolsheim ont été découverts en contexte d’habitat ce qui est très rare pour cette période.

fig.1

fig.2

L’occupation de l’Âge du Bronze final (1200 / 800 av. J.-C.)

Les vestiges de cette période correspondent aussi à un habitat. Les plans de 5 bâtiments ont été mis au jour. Autour de ces bâtiments se développent de nombreuses fosses d’habitat dont plusieurs sont des silos.  

Tout comme pour les structures du Néolithique, le mobilier archéologique est abondant. Plusieurs vases écra­sés sur place ont été découverts (fig. 3).

fig.3 - Fosse 425

Une autre découverte est à signaler, il s’agit d’une fosse ayant livré deux meules accompagnées de deux molettes (fig. 4).

fig.4 - Fosse 357

L’occupation romaine (2e et 3e siècle apr. J.-C.)

Cette occupation est la moins bien représentée. Parmi les structures remarquables, on peut noter la présence d’une cave (fig. 5) et d’un puits (fig. 6). Le mobilier se résume à des fragments d’amphores et de quelques objets en métal (monnaie, fibule, spatule…)

fig.5 - Cave

fig.6 - Puits