Actualités

Un village protohistorique de type inédit à Marckolsheim

Le 31 mars 2015

bâtiment sur poteaux de l'âge du BronzeDans le cadre de l’aménagement du Parc d’activités intercommunal de Marckolsheim « Schlettstadterfeld » (Bas-Rhin), plusieurs opérations d’archéologie préventive ont été prescrites par l’État. Démarrée début janvier, la plus récente de ces opérations doit se terminer fin avril. Elle a permis la mise au jour de vestiges archéologiques sur une surface importante (4 ha), dans un secteur jusqu’ici méconnu des archéologues : le Ried. Plusieurs villages installés à proximité du lit majeur du Rhin ont été découverts, datés de l’âge du Bronze (2200-800 av. J.-C.).

Le substrat sédimentaire est constitué d’anciens méandres du Rhin aujourd’hui comblés. De longues tranchées ont été creusées afin de mieux comprendre ces anciens méandres. Au fond de ces tranchées, des bois flottés déposés naturellement par le fleuve ont été découverts. Il s’agit de chênes et de pins, la dernière de ces essences laissant envisager une datation remontant à près de 9000 ans. Des échantillons ont été confiés à des spécialistes, qui tenteront de confirmer cette hypothèse en examinant les cernes de ces bois (dendrochronologie).

Quelques millénaires plus tard, à l’âge du Bronze ancien (2200-1600 av. J.-C.), le paysage a fortement changé. Sur ces anciens méandres totalement comblés a alors été fondé un village, formé de longues maisons de plan rectangulaire. Bâties en matériaux légers, ces maisons reposaient sur des poteaux. Un second type de construction a été mis en évidence, des petites bâtisses de plan carré généralement interprétées comme des greniers. Le village a été réoccupé quelques siècles plus tard, à l’âge du Bronze final (1200-800 av. J.-C.).

Dans le périmètre de ces villages ont été aménagés une quinzaine de puits, dont quatre contenaient encore leur cuvelage en bois, conservé sous le niveau de la nappe phréatique. Ces cuvelages sont constitués de troncs évidés, ou de planches assemblées selon le principe du blockbau. Dans l’un des puits, un tronc régulièrement encoché servait d’échelle.puits de l'âge du Bronze

Une fois la fouille terminée commencera l’exploitation des résultats. L’enjeu sera de comprendre l’organisation spatiale des villages successifs. Au préalable, il sera nécessaire de bien saisir la chronologie du site, en s’appuyant par exemple sur l’évolution des céramiques. On pourra ainsi reconstituer l’histoire de ces villages, les premiers implantés en plein Ried alsacien.